Mairie de Plouguiel

Taille du texte :

Vous êtes ici : Accueil Mairie en ligne Syndicats Syndicat d'eau du Trégor Non catégorisé

Non catégorisé

FLYER PLANTES INVASIVES

PLANTES INVASIVES

Une espèce exotique invasive est une espèce animale ou végétale exotique (non indigène) dont l’introduction volontaire ou fortuite par l’Homme sur un territoire menace les écosystèmes, les habitats ou les espèces indigènes avec des conséquences écologiques, économiques et sanitaires négatives, parfois graves. Les espèces exotiques invasives sont aujourd’hui considérées comme l’une des plus grandes menaces pour la biodiversité. Le territoire de Lannion-Trégor Communauté est concerné par plusieurs de ces espèces, c’est pourquoi une stratégie d’action est mise en œuvre.

Cette stratégie repose notamment sur :

  • La constitution et l’animation d’une cellule de référents communaux (techniciens et élus).
  • L’apport d’un appui technique pour les chantiers d’élimination organisés par les communes.
  • La poursuite des opérations d’inventaire et de lutte en mobilisant aussi le réseau associatif
  • Le développement d’outils de communication et de sensibilisation

En quoi ces espèces représentent-elles une menace ?

  • Elles sont la 1ère cause d’érosion de la biodiversité.
  • Elles modifient et uniformisent nos paysages : perte d’identité paysagère des territoires.
  • Elles peuvent perturber certains usages comme la jussie qui peut envahir des lacs entiers, ou se révéler allergènes comme la Berce du Caucase, l’herbe de la pampa, l’ambroisie, le baccharis.

Attention à ne pas confondre espèce invasive et espèce envahissante !

Le terme d’envahissante est une dénomination à réserver aux espèces locales (autochtones) ayant un fort pouvoir de colonisation : croissance et reproduction/multiplication très rapides. Il s’agit par exemple des orties, des ronces, des fougères.

Une espèce invasive quant à elle est une espèce exotique qui devient nuisible à la biodiversité autochtone. On parle aussi d’espèce exotique envahissante.

Comment agir contre les espèces invasives?

Les espèces invasives végétales se propagent rapidement du fait de leur grande production de graines ou à cause de leur multiplication végétative très rapide.

Mieux vaut prévenir que guérir

  • savoir reconnaître les espèces invasives
  • ne pas les planter
  • privilégier les espèces locales ou certaines espèces exotiques peu compétitives

En présence de plantes invasives :

  • couper les tiges avant floraison ou fructification et renouveler si besoin
  • ne les jeter en aucun cas en milieu naturel
  • ne pas les composter : risque trop élevé de bouturage ou de résistance des graines
  • les déposer en déchèterie
  • signaler leur observation sur le territoire

 

DESCRIPTIF PLANTES INVASIVES

vigipol Le transport maritime constitue toujours un risque majeur pour la Bretagne. entretenir la conscience de ce risque et se préparer à réagir efficacement en cas de pollution est le coeur de l'action de Vigipol. A l'occasion du 40ème anniversaire de la marée noire de l'Amoco Cadiz Vigipol publie un document de sensibilisation: http://www.vigipol.org/images/40ans_Amoco_7avril1018/Vigipol_Doc-Risque_Avril2018.pdf

cyber Un dispositif d'assistance aux victimes de cybermalveillance est accessible depuis le site internet: https://www.cybermalveillance.gouv.fr

 

Le schéma des structures des exploitations de cultures marines est un document d'aménagement et de gestion arrêté par le Préfet, qui a pour objectif de définir au niveau du département des Côtes d'Armor, une politique raisonnée et durable de l'espace affecté aux cultures marines en vue d'encadrer cette activité économique.

Dans le cadre de sa révision une participation du public est organisée. L'ensemble des documents liées à ce dossier seront accessibles du 02 juillet 2018 au 06 août 2018 sur le site internet des services de l'Etat: http://www.cotes-darmor.gouv.fr/Publications/Consultations-publiques-Environnement/Consultations-en-cours/Schema-des-structures

 

La commune de PLOUGUIEL met à votre disposition des démarches en ligne.

Cette rubrique respecte les recommandations de la CNIL en matière de collecte automatisée des données privées.

Demande d'acte d'état civil 

Les actes d'état civil sont gratuits. N'acceptez pas de donner des informations personnelles et vos coordonnées bancaires aux sites internet privés qui proposent un service payant pour effectuer à votre place une demande d'acte d’état civil gratuite !

Acte de naissance, mariage ou décès

 

Demande d'enregistrement de PACS

Cette démarche ne peut se faire en ligne.  Les rendez-vous pour la signature du Pacs sont proposés du lundi au vendredi.

Le mieux est de constituer le dossier et de le déposer complet en mairie.

Après vérification du dossier, un rendez-vous est proposé pour l’enregistrement de celui-ci.

Les pièces nécessaires au dépôt du dossier sont :

Pour un français :

Pour un étranger :

  •  Convention de Pacs (Convention personnalisée ou formulaire complété cerfa n°15726*02)
  • Déclaration conjointe d'un pacte civil de solidarité et attestations sur l'honneur de non-parenté, non-alliance et résidence commune (formulaire cerfa n°15725*02)
  •   Acte de naissance (copie intégrale ou extrait avec filiation) de moins de 6 mois pour le partenaire étranger né à l'étranger, accompagné de sa traduction par un traducteur assermenté ou une autorité consulaire. Selon le pays, l'acte doit être revêtu de l’apostille ou légalisé ou en est dispensé (s'informer auprès de l'ambassade ou du consulat du pays émetteur de l'acte).
  • Pièce d'identité (carte d'identité, passeport...) en cours de validité, délivrée par une administration publique (original),
  • Certificat de coutume établi par les autorités compétentes ou la représentation diplomatique du pays étranger, ce certificat indique la législation en vigueur de l'État et les pièces d'état civil étrangères prouvant que le partenaire est majeur, célibataire et juridiquement capable.
  • Si vous êtes né à l'étranger, un certificat de non-Pacs de moins de 3 mois, que vous pouvez demander au Service central d'état civil - répertoire civil.
  • Si vous vivez en France depuis plus d'un an, une attestation de non-inscription au répertoire civil pour vérifier l'absence de tutelle ou curatelle. Elle doit être demandée par courrier, par télécopie (en cas d'urgence) ou par courriel au Service central d'état civil - répertoire civil (en précisant ses nom, prénoms, date et le lieu de naissance et l'adresse à laquelle l'attestation doit être envoyée). Des documents complémentaires peuvent être demandés lorsque la demande est incomplète ou peu lisible.

Pièces supplémentaires le cas échéant :

  • En cas de divorce, fournir également le livret de famille correspondant à l'ancienne ou aux anciennes union(s) avec mention du divorce (original).

Toutes vos démarches sur service-public.fr

Carte d'identité

Passeport

Acheter un timbre électronique

Carte grise (certificat d'immatriculation)

Permis de conduire

Recensement militaire

Inscription sur liste électorale

Autres 

Dématérialisation des factures 

Chorus Pro

Budget Commune SIRET 212 202 212 000 16

Budget CCAS SIRET 262 203 920 000 18

Budget Caisse des Ecoles SIRET 262 205 750 000 17

 

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris